Se lever (très) tôt pour vivre mieux ?

France 2 part à la découverte des "matinophiles", ceux qui se lèvent à l'aube, et souvent même avant, pour mieux vivre leur journée.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

À l'heure où tout le monde dort encore, eux ont décidé d'attaquer leur journée. À 5 heures, le réveil sonne et le rituel de Bertrand Soulier peut commencer. Un jus de citron pour démarrer, puis 10 minutes de lecture pour réveiller ses méninges, 7 minutes de sport pour se tonifier et pour finir, quelques minutes de méditation. À 5h50, ce consultant en communication indépendant se met au travail. "Ce n'est vraiment pas difficile pour moi de me lever et c'est vraiment le matin que je suis le plus efficace", indique Bertrand au micro de France 2.

Un phénomène génétique

Pour expliquer comment certains arrivent à se lever tôt, il faut se tourner vers la génétique et le cerveau. Une glande sécrète de la mélatonine, l'hormone qui nous fait dormir, mais chez 10% d'entre nous, elle est produite une heure plus tôt. Ce n'est donc pas meilleur pour la santé, mais les lève-tôt ont l'avantage d'être d'attaque dès le saut du lit. "Ils sont en forme sur le plan cognitif (...), mais également sur le plan physique, ils se sentent capables de tout faire", explique le docteur Damien Léger. D'autres profitent du petit matin pour faire du sport ou pour être dans le calme, sans personne dans les rues pour une ballade. Jusqu'ici, aucune étude n'a démontré que les lève-tôt vivent plus longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT