Miroir, miroir, redonne-moi de l'appétit !

INSOLITE — La psychologie expérimentale montre que ne pas manger seul permet d’apprécier mieux la nourriture (et tend à nous faire manger plus). Des chercheurs japonais se sont demandés si un bénéfice existe à déjeûner… face à un miroir ou à une photographie de soi-même en train de manger !

Mis à jour le
publié le

Manger accompagné pour manger de meilleur appétit : le phénomène est dûment décrit par la littérature en psychologie, parmi de nombreux exemples de "facilitation sociale des performances". Afin de mieux comprendre ce phénomène, des chercheurs de l'Université de Nagoya (Japon) ont cherché à savoir si la présence d’un tiers était réellement nécessaire… ou si un reflet dans un miroir pouvait tout aussi bien faire l’affaire.

L’expérience a tout d’abord été menée sur des adultes âgés, puis sur des adultes plus jeunes, avec – à en croire les résultats publiés dans la revue Physiology & Behavior – des résultats similaires : on mangerait plus et de meilleur appétit face à soi-même que face à l’image d’un mur. Les données suggérent qu'une image fixe d'une personne en train de se nourrir (qu’il s’agisse ou non de nous-même) serait également suffisante pour produire la "facilitation sociale" *.

Ces expériences n’ont été conduites que sur une poignée de volontaires, et les résultats doivent encore être répliqués – au Japon ainsi que dans d’autres pays, et sur des périodes de temps plus importantes. Si ces observations venaient à être confirmées, elles pourraient contribuer à limiter le risque de perte d’appétit chez les personnes âgées isolées.

la rédaction d'Allodocteurs.fr

* Sur ce point, les résultats collectés restent peu significatifs d'un point de vue statistique.