Cinq millions de Français touchés par l'isolement, selon une étude de la Fondation de France

L'isolement touche cinq millions de Français, selon une enquête du Credoc pour la Fondation de France, dévoilée lundi par franceinfo et Le Parisien. La majorité des personnes concernées ne rencontrent quasi jamais leurs proches, leurs amis ou leurs voisins. 

L\'isolement touche cinq millions de personnes en France, selon une étude du Credoc. Photo d\'illustration. 
L'isolement touche cinq millions de personnes en France, selon une étude du Credoc. Photo d'illustration.  (MICHËLE CONSTANTINI / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Selon une enquête du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) pour la Fondation de France, dévoilée lundi 5 décembre par franceinfo et Le Parisien-Aujourd'hui en France, cinq millions de Français sont dans une situation d’isolement objectif. Ils ne rencontrent jamais physiquement, ou au mieux quelques fois par an, un membre de leur famille, un ami, un voisin au-delà de l'échange de politesses, un collègue hors du travail, ou encore une connaissance dans un cadre associatif.

Les chômeurs et personnes âgées plus vulnérables

Ce nombre semble stable par rapport à la dernière enquête, publiée il y a deux ans, mais en hausse d'un million par rapport à celle de 2010. L’isolement reste plus fréquent chez les chômeurs et les personnes ayant des bas revenus. Il augmente également avec l’âge et est davantage représenté à la campagne.

Déni de solitude

Cet isolement est souvent synonyme de mal-être. La moitié des concernés disent ne jamais se sentir heureux ou seulement de façon occasionnelle. Toutefois, 38% des sondés assurent ne pas se sentir seul. Cette attitude s’accompagne d’une défiance à l'égard des institutions et d’un rejet de l’autre. Ainsi, deux tiers des isolés pensent que l'on est jamais assez méfiant vis-à-vis d’autrui. Leur réinsertion nécessite donc une prise en compte de ces réticences, conclut la Fondation de France.

Une société qui produit de la solitude

"L'isolement c'est presque un phénomène structurel comme le chômage", a commenté lundi sur franceinfo Martine Gruère, experte Solidarités de la Fondation de France. "On est dans une société qui produit de la solitude." "En plus du repli sur soi, les professionnels du social ont observé que de plus en plus de gens ne veulent plus aller vers les services qui pourraient les aider" a ajouté Martine Gruère.