A la découverte des secrets de l'empathie

Est-ce un sentiment inné ? Que nous arrive-t-il lorsqu'on l'éprouve ? Le dossier de France 2 est consacré aujourd'hui à l'empathie.

Mis à jour le , publié le

L'empathie est la capacité de se mettre à la place de l'autre, de comprendre ce qu'il ressent. On dit qu'elle rend heureux, comme l'altruisme ou le don. Mais est-elle innée ou est-elle le fruit de l'éducation ?

A Leipzig en Allemagne, des scientifiques procèdent à des tests sur les enfants. Très jeunes, ceux-ci sont capables d'empathie. Le chimpanzé en est capable aussi, à une différence près : les enfants, qui ont une capacité d'analyse plus développée, sont davantage capables d'aider autrui.

Un sentiment à renforcer par l'éducation

A Saint-Etienne (Loire), le neurologue Roland Peyron a analysé les réactions de notre cerveau lorsque l'on souffre et lorsque l'on voit quelqu'un souffrir. Son verdict est clair : à chaque fois, la même région de la douleur est impactée.

Mais même si elle est un réflexe, l'empathie peut être développée par l'éducation. Deux enfants de deux ans et demi sont capables d'empathie, même si cela leur prend du temps. Deux enfants de cinq ans, eux, agiront avec empathie de manière spontanée. Leur empathie a été renforcée. Mais l'inverse est aussi possible : des études ont montré que les enfants soldats ou les enfants qui ont grandi sans famille peuvent perdre toute capacité d'empathie. Même innée, l'empathie doit être encouragée.

Le JT
Les autres sujets du JT