Un centenaire lègue sa fortune à la Sécu

La Sécurité sociale du Var a reçu en fin d'année un cadeau de Noël exceptionnel: après plusieurs années de formalités, elle a appris qu'un homme décédé en 2012 à l'âge de 105 ans lui avait légué plus de 300.000 euros.

Mis à jour le , publié le

Né le 20 mars 1907 à Avion, dans le Pas-de-Calais, le généreux donateur, Lucien Facon, était arrivé dans le Var en novembre 1912. Il y est mort le 25 septembre 2012 dans une maison de retraite du Pradet, près de Toulon. 

"Nous n’avons appris qu’en fin d’année dernière par son notaire, le temps qu’il effectue toutes les formalités, que cet homme nous avait légués sa fortune", explique la responsable de la communication de la Caisse primaire d'assurance-maladie du Var.

Le 14 décembre, le conseil de la CPAM du Var a accepté le legs. Ce type de don est tout à fait exceptionnel, explique-t-on à la Sécu du Var, qui n’a pas d’exemple équivalent en 70 ans d’existence. 

"En raison de son grand âge, et aussi parce que ce monsieur était atteint de nanisme, nous pensons qu’il a bénéficié de soins particuliers et qu’il a eu de nombreux contacts avec notre organisme", avance cette responsable, qui s’est renseignée auprès de la maison de retraite pour en savoir plus sur cet homme.

Cette somme va être utilisée pour moderniser l’accueil du centre de Sécurité sociale de Toulon, qui accueille 600 personnes par jour. L’espace d’accueil de cette agence toulonnaise sera rebaptisé "Espace Lucien-Facon", en hommage à la générosité de cet assuré hors normes.