VIDEO. Antibiotiques : les Français en consomment toujours plus

L'Agence du médicament, qui constate une hausse préoccupante de la consommation d'antibiotiques (+ 5,9 % depuis 2010), tire la sonnette d'alarme.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Les antibiotiques, c'est pas automatique". Lancé il y a dix ans, le slogan rappelant les dangers de la surconsommation d'antibiotiques a visiblement été oublié par les Français, comme le constate une équipe de France 2. "Quand on a une bonne grippe, un antibiotique, c'est quand même indispensable", assure ainsi une passante.

Les hôpitaux montrés du doigt

De 2000 à 2004, les Français ont pourtant consommé moins d'antibiotiques (-18,9 %), avant de reprendre cette mauvaise habitude (+ 5,9 % depuis 2010), pour atteindre le même niveau qu'en 2003. Les jeunes enfants et les femmes sont les personnes à qui les médecins prescrivent le plus d'antibiotiques. Pour le docteur Pierre Lévy, cela s'explique par la peur des parents. "La mère de famille qui est inquiète parce que son bébé de quatre mois a de la température va vite chez le médecin", explique-t-il.

Les hôpitaux, gros prescripteurs d'antibiotiques, sont aussi pointés du doigt par l'Agence du médicament.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un antibiotique courant, la clarithromycine, pourrait être associé à un risque accru de décès cardiaque, selon une étude danoise publiée le 20 août 2014.
Un antibiotique courant, la clarithromycine, pourrait être associé à un risque accru de décès cardiaque, selon une étude danoise publiée le 20 août 2014. (GARO / PHANIE / AFP)