Santé : des médicaments du quotidien à proscrire

Le magazine 60 millions de consommateurs sort un numéro spécial où il met en lumière des médicaments inefficaces voire dangereux. Il y aurait ainsi 28 molécules à proscrire.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la saison des rhumes alors ils arrivent en force dans les pharmacies. Ces médicaments sont censés lutter contre la toux et le nez qui coule. Ils sont en vente libre, alors chacun peut choisir celui qu'il préfère. Pourtant, ces produits ne sont anodins. Selon une étude du magazine 60 millions de consommateurs, certains seraient même dangereux. Actifed, Nurofen, ou Rhinadvil agissent sur les vaisseaux sanguins et pourraient provoquer des problèmes cardiaques.

Des traitements risqués pour des maladies bénignes

Pour Hélène Berthelot, experte auprès de la Haute autorité de santé, "on est face à des médicaments qui ont des gros risques, pour soigner des pathologies bénignes qui, de toute façon, se guérissent toutes seules". Sur 61 médicaments, 28 seraient à proscrire pour leurs effets indésirables, comme la somnolence, des allergies ou encore des palpitations.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Seule une minorité des médicaments en vente sans ordonnance, notamment pour lutter contre les maux de gorge, le rhume, ou la grippe, est efficace, selon \"60 Millions de consommateurs\".
Seule une minorité des médicaments en vente sans ordonnance, notamment pour lutter contre les maux de gorge, le rhume, ou la grippe, est efficace, selon "60 Millions de consommateurs". (MAXPPP)