Sécurité routière : attention à la somnolence au volant

La somnolence est la première cause de mortalité sur autoroute. Elle a provoqué 26% des accidents mortels durant l'été 2016. Des opérations de sensibilisation sont menées durant l'été.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur certaines aires d'autoroute, les voyageurs sont sensibilisés aux risques liés à la fatigue au volant. Pendant les vacances, nombreux sont ceux qui enchaînent les heures de route. Une application indique en quelques clics si le conducteur est en état de repartir ou s'il doit rester dormir.

Une pause toutes les deux heures

"Ce n'est pas toujours facile d'évaluer sa propre fatigue. Il y a souvent des différences entre ce que l'on ressent et ce que l'on est réellement capable de faire", explique Arnaud Rabat, spécialiste de la somnolence à l'Institut du sommeil et de la vigilance, en parlant d'une automobiliste. Pour être en forme, une pause toutes les deux heures est recommandée. Malgré les efforts de prévention, beaucoup d'automobilistes s'arrêtent encore trop rarement. Même en buvant du café, le sommeil reste la seule manière de lutter contre la somnolence. Un conducteur sur trois reconnaît s'être déjà assoupi au volant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avec une conduite appropriée, on peut faire baisser sa consommation de carburant de 30%
Avec une conduite appropriée, on peut faire baisser sa consommation de carburant de 30% (XIN HE / THE IMAGE BANK / GETTY IMAGES)