Lentilles de contact : des règles d'hygiène à respecter

Un amas de 27 lentilles de contact a été retrouvé sur l’œil d’une patiente britannique qui en portait depuis 35 ans. Un exemple spectaculaire des problèmes que peuvent poser les lentilles de contact si elles sont mal utilisées.

avatar
La rédaction d'Allodocteurs.frFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle venait pour se faire opérer d’une cataracte, mais ce souci a été relégué au second plan. Une « masse bleutée » de 17 lentilles de contact a été découverte sur l’œil d’une patiente de 65 ans par des médecins de Birmingham (Angleterre). Un examen supplémentaire permettait même de détecter dix autres lentilles agglomérées.

"Elle était choquée, décrit le Dr Rupal Morjaria, cité par Optometry Today. Elle pensait que son inconfort était simplement dû à son âge et la sécheresse de son œil." La Britannique, qui portait des lentilles depuis 35 ans, n’avait en effet pas montré d’autres symptômes qu’une légère gêne.

Cet amas de lentilles aurait pourtant pu provoquer des dégâts bien plus graves sur son œil. Les médecins anglais en ont d’ailleurs profité pour alerter sur la mauvaise utilisation des lentilles, qui peut provoquer des douleurs et la perte de la vue. Voici un résumé des règles les plus importantes à respecter.

Consulter un ophtalmologiste

"Seul un ophtalmologiste a le droit de prescrire des lentilles, expliquait le Dr Adrien Sarfati dans l’émission du 22 mars 2012. Mais il existe des ophtalmologistes spécialisés en lentilles de contact." Ces spécialistes sont recensés dans l’annuaire de la Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact (SFOALC), qui permet d’en retrouver un près de chez vous.

L’ordonnance, permettant d’acheter des lentilles n’est valable qu’un an pour les personnes de moins de 16 ans et celles qui en portent pour la première fois, et de trois ans pour les autres patients selon un décret en date de juillet 2015. Depuis octobre 2016, les opticiens ont le droit d'adapter la correction des lentilles pendant la durée de validité de l'ordonnance si l'ophtalmologiste ne s'y oppose pas.

Ne pas garder ses lentilles trop longtemps

Les ophtalmologistes prescrivent un type de lentilles en fonction de la forme de l’œil, du défaut visuel et des besoins des patients : elles peuvent être souples ou rigides et posséder une durée de vie différente (journalière, mensuelle ou annuelle). L’important est surtout de respecter la prescription du médecin, et ne pas tenter de garder ses lentilles plus longtemps par souci d’économie.

Les lentilles s’encrassent et le matériau avec lequel elles sont fabriquées se modifie avec le temps. Les renouveler permet donc d’améliorer la qualité de sa vision, d’augmenter son confort et de diminuer les risques d’allergie.

Bien respecter les règles d’hygiène

Avant de poser ses lentilles, il faut évidemment bien se laver les mains. Les lentilles elles ne doivent pas être nettoyées à l’eau du robinet, mais avec des solutions destinées à cet usage. Une fois enlevées, il faut les remettre dans leurs étuis après les avoir décontaminées avec des produits prévus à cet effet.

Bien que cela ne soit pas une obligation, le site lentillesdecontact.info conseille de se doucher avant la pose des lentilles et après les avoir retirées pour éviter de projeter de l’eau dessus.

Ne pas dormir avec ses lentilles

Il existe un capital lentilles qui, comme le capital soleil, s’épuise au cours de notre vie. Mais il peut être prolongé par des règles de bonne pratique, comme l’expliquait le 22 septembre 2015 le Dr Damien Gatinel sur le plateau du "Magazine de la santé" : "Le plus important, c'est de ne pas dormir avec les lentilles. La nuit, les paupières font barrage à l'oxygène donc si vous ajoutez en plus une lentille, ce n'est pas bon".

Seules les lentilles prescrites en port prolongé peuvent être portées jour et nuit, même si cela augmente le risque infectieux. Il faut cependant toujours être surveillé régulièrement par un ophtalmologiste pour éviter des complications. A l’inverse, dormir avec les lentilles prescrites en port journalier est formellement interdit. Le Dr Adrien Sarfati rappelait en outre que "dormir avec une lentille souple, quelle qu'elle soit, multiplie par 20 le risque de faire une infection oculaire grave".

Eviter la baignade

C’est l’été, et les porteurs de lentilles peuvent ressentir l’envie pressante de piquer une tête. Mais attention, il est possible de les perdre au contact de l’eau. Surtout, se baigner avec des lentilles peut provoquer des infections. Avec une différence entre l’eau de mer et l’eau douce. "Il est préférable que les patients aillent se baigner dans la mer plutôt que dans une rivière, détaillait la Dr Cati Albou Ganem pour le "Magazine de la santé". Il y a des amibes extrêmement dangereuses dans les rivières pour les personnes portant des lentilles de contact. L'eau du robinet est également à éviter."

Mal désinfectée, l’eau des piscines n’est pas non plus conseillée, même s’il est possible d’y nager avec des lunettes hermétiques. Mais mieux vaut prévoir à l’avance de pas porter ses lunettes, ou alors de mettre des lentilles jetables, que l’on ne porte qu’une journée.