Virus Zika : un cas de transmission par voie sexuelle en région parisienne

La ministre de la Santé révèle qu'une femme non enceinte a été contaminée par son compagnon, de retour du Brésil.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Un premier cas de transmission du virus Zika par voie sexuelle en France, en région parisienne, a été recensé. C'est Marisol Touraine qui a révélé l'information ce samedi 27 février. La ministre des Affaires sociales et de la Santé indique que la femme contaminée par son compagnon de retour du Brésil (pays le plus touché au monde avec 1,5 million de malades) "n'est pas enceinte" et est prise en charge.

Habituellement, le Zika se transmet par piqûre de moustique. Les contaminations par voie sexuelle sont exceptionnelles. Les symptômes sont semblables à ceux d'une grippe, entre fièvre et maux de tête. Les femmes enceintes sont les plus vulnérables car le virus peut provoquer des malformations chez le foetus, notamment au niveau du développement cérébral.

Un très faible risque d'épidémie en France

Il est peu probable qu'une épidémie se déclare en France métropolitaine. "Le risque en hiver est vraiment très faible. Ce serait plutôt en période de forte chaleur, en zone humide. Il pourrait y avoir quelques transmissions. Mais je pense qu'en métropole, ça pourrait être contrôlé si on repérait les cas", déclare à France 3 le professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de Garches. Pour lutter contre la transmission par voie sexuelle, le ministère de la Santé préconise l'utilisation du préservatif après un voyage dans les zones endémiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l'homme par le moustique tigre.
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l'homme par le moustique tigre. (CDC / BSIP / AFP)