Virus Zika : le Texas annonce un cas de transmission par voie sexuelle

Responsable de malformations sur les fœtus, le virus est en pleine expansion en Amérique latine.

Des échantillons de sang de femmes enceintes, analysés à l'Institut de sécurité sociale guatémaltèque, à Guatemala City, le 2 février 2016.
Des échantillons de sang de femmes enceintes, analysés à l'Institut de sécurité sociale guatémaltèque, à Guatemala City, le 2 février 2016. (JOHAN ORDONEZ / AFP)

Mis à jour le , publié le

Des autorités sanitaires du Texas ont annoncé, mardi 2 février, un cas de transmission par contact sexuel du virus Zika. Potentiellement dangereux pour les femmes enceintes et responsable de malformations néonatales au Brésil, le virus est en pleine expansion en Amérique latine.

"Le patient a été infecté par le virus après avoir eu des relations sexuelles avec une personne malade de retour d'un pays où le virus est présent", ont précisé les services de santé du comté de Dallas.

"Une urgence de portée internationale", selon l'OMS

Transmis comme la dengue et le chikungunya par les moustiques du genre Aedes qui sévissent sous les tropiques, le virus laissait craindre aux scientifiques de possibles transmissions par voie sexuelle. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété que le virus constituait une "urgence de santé publique de portée internationale".