Virus Zika : le Brésil reste le pays le plus touché

Le virus Zika se propage à une folle allure. France 3 s'est rendue au Brésil.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Une réunion d'urgence sur l'épidémie du virus Zika sera organisée lundi 1er février par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Brésil reste le pays le plus touché. Dans le pays, de nombreuses femmes qui ont accouché récemment ont donné naissance à un bébé atteint d'une malformation du crâne due au virus Zika.

Mobilisation nationale

C'est dans l'État du Pernambouc, dans la ville de Récife, au nord-est du Brésil, que l'épidémie a commencé. Elle touche désormais 1,5 million de personnes dans le pays. Le gouvernement appelle à une mobilisation nationale. "Nous perdons la bataille contre le moustique. [...] Nous devons nous mobiliser pour gagner cette bataille", affirme Dilma Rousseff, présidente du Brésil.

De leur côté, les laboratoires tentent de mettre au point un vaccin. En attendant, le Brésil mobilise une partie de ses forces armées. Des soldats chargés de nettoyer et d'assainir tous les endroits susceptibles d'abriter les moustiques. Le virus Zika pourrait mettre en danger les Jeux olympiques prévus à Rio de Janeiro en août prochain, même si certains spécialistes ne croient pas au scénario du pire. Selon l'OMS, le virus Zika pourrait toucher trois à quatre millions de personnes sur le continent américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé du ministère de la Santé enfume une maison à Managua (Nicaragua) pour tuer les moustiques, dans le cadre d'une campagne contre la propagation du virus Zika, le 26 janvier 2015.
Un employé du ministère de la Santé enfume une maison à Managua (Nicaragua) pour tuer les moustiques, dans le cadre d'une campagne contre la propagation du virus Zika, le 26 janvier 2015. (OSWALDO RIVAS / REUTERS)