Virus Zika : la ministre de la Santé annonce un premier cas de transmission par voie sexuelle en France

C'est une femme qui "a été contaminée par son compagnon, qui revenait du Brésil", explique Marisol Touraine, en déplacement en Guyane.

Une illustration du virus Zika. Un premier cas de transmission par voie sexuelle en France a été détéctée, annonce la ministre de la Santé, le 27 février 2016.
Une illustration du virus Zika. Un premier cas de transmission par voie sexuelle en France a été détéctée, annonce la ministre de la Santé, le 27 février 2016. (KATERYNA KON / SCIENCE PHOTO LIBRA / KKN / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une première en France. Un cas de transmission du virus Zika par voie sexuelle a été détecté dans le pays, annonce la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'AFP, samedi 27 février. La malade n'a pas été piquée par un moustique de type Aedes, habituel vecteur de la maladie.

Ce cas de transmission par voie sexuelle, détecté il y a quelques jours, "a eu lieu chez une femme qui n'est pas enceinte" et qui "a été contaminée par son compagnon, qui revenait du Brésil", explique la ministre, en déplacement en Guyane. Le couple réside en Ile-de-France et la femme, qui "n'a pas été hospitalisée", se "porte bien", précise l'entourage de Marisol Touraine.

"Un virus compliqué"

En France, plus de 7 600 personnes ont été touchées par l'épidémie en Martinique depuis la découverte des premiers cas en décembre 2015, a indiqué la ministre vendredi à Fort-de-France. Les derniers chiffres disponibles faisaient état de 790 cas en Guyane et 221 en Guadeloupe.

Début février, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a élevé l'épidémie de virus Zika au rang d'"urgence de santé publique de portée internationale". Elle "pourrait empirer avant de s'améliorer", a averti mercredi à Rio de Janeiro (Brésil) sa directrice générale, Margaret Chan : "Nous travaillons sur un virus compliqué, rempli d'incertitudes et nous devons donc être préparés à des surprises."