Trois personnes sont mortes du virus Zika au Venezuela

Plus de 300 cas ont été recensés dans ce pays d'Amérique du Sud.

Un homme répand du répulsif contre le moustique  Aedes Aegypti dans une église de Caracas (Venezuela), le 5 février 2016.
Un homme répand du répulsif contre le moustique Aedes Aegypti dans une église de Caracas (Venezuela), le 5 février 2016. (CARLOS BECERRA / ANADOLU AGENCY / AFP)

Mis à jour le , publié le

Trois personnes sont mortes au Venezuela de complications associées au virus Zika. C'est le président du pays qui l'a annoncé jeudi 11 février dans la soirée. "Au niveau national, il y a 319 cas confirmés, dont 68 connaissent des complications, et trois personnes sont décédées", a précisé Nicolas Maduro. Les 68 patients qui présentent des complications "ont été placés en soins intensifs", a-t-il ajouté.

Alors que plusieurs pays d'Amérique du Sud sont fortement touchés par l'épidémie, au Venezuela, 5 221 cas possibles de Zika ont été enregistrés "entre le 5 novembre, date à laquelle la présence de ce virus a été détectée au niveau mondial, et le 8 février", selon le président vénézuélien.

Nicolas Maduro a assuré que le Venezuela disposait des médicaments nécessaires pour traiter les symptômes. Il a remercié "l'Inde, Cuba, la Chine, l'Iran et le Brésil" d'avoir fourni "tout le soutien nécessaire pour que les médicaments contre le Zika et bien plus se trouvent aujourd'hui au Venezuela".