Le virus Zika peut provoquer la myélite aiguë, une maladie neurologique grave

Un lien a déjà été établi entre le virus et d'autres pathologies comme la microcéphalie et le syndrome de Guilain-Barré.

Un moustique tigre, responsable de la transmission du virus Zika, est étudié dans un laboratoire de Cali (Colombie), le 25 janvier 2016.
Un moustique tigre, responsable de la transmission du virus Zika, est étudié dans un laboratoire de Cali (Colombie), le 25 janvier 2016. (LUIS ROBAYO / AFP)

Mis à jour le , publié le

Le virus Zika peut provoquer la myélite aiguë, une maladie neurologique grave, chez les patients. Cette pathologie, qui affecte les quatre membres, peut laisser de graves séquelles motrices. Un premier cas de myélite lié au Zika a été observé en Guadeloupe, a déclaré Annie Lannuzel, chercheuse à l'Inserm, mardi 8 mars.

La patiente, âgée de 15 ans, a été admise mi-janvier à l'hôpital de Pointe-à-Pitre avec une hémiplégie. Au stade le plus aigu de son infection, elle présentait "un déficit moteur des quatre membres, associé à des douleurs très intenses et à une rétention aiguë d'urine", a précisé l'Inserm.

Le virus peut avoir "des complications neurologiques"

"A ce jour, la patiente est toujours hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger, a ajouté l'Institut. Elle présente des signes de faiblesse modérée dans les deux jambes, mais remarche sans aide." 

"C'est le premier cas publié avec une preuve du lien [entre le Zika et la myélite], en raison de la présence du virus dans le liquide céphalo-rachidien [de la patiente] neuf jours après le début des signes cliniques", a expliqué la scientifique, dont les travaux ont été publiés dans la revue spécialisée The Lancet (PDF en anglais).

Selon Annie Lannuzel, cette étude "met en évidence l'existence de complications neurologiques en phase aigüe de l'infection [par le Zika]". Des liens ont déjà été établis entre le virus et d'autres pathologies, comme le syndrome neurologique de Guillain-Barré ou la microcéphalie chez les foetus de femmes contaminées.