La Chine annonce un premier cas déclaré du virus Zika

Le patient de 34 ans, diagnostiqué après son retour d'un voyage au Venezuela, a été placé en quarantaine.

Un moustique tigre, porteur du virus Zika, dans un laboratoire de San Salvador (République du Salvador), le 7 février 2016.
Un moustique tigre, porteur du virus Zika, dans un laboratoire de San Salvador (République du Salvador), le 7 février 2016. (MARVIN RECINOS / AFP)

Mis à jour le , publié le

La Chine a annoncé, mercredi 10 février, un premier cas déclaré du virus Zika. Le patient, un homme de 34 ans originaire de la province du Jiangxi, a été diagnostiqué le 28 janvier dernier après un séjour au Venezuela. Il souffrait de fièvre, de migraines et de vertiges après son retour de voyage.

Ce ressortissant chinois a été placé en quarantaine dans l'hôpital de Ganxian, samedi 6 février. Les risques de contagion à partir de ce cas sont toutefois très limités, selon les autorités. L'homme continue d'être traité pour les symptômes du virus Zika.

Un des premiers cas en Asie

Seuls quelques cas du Zika ont été recensés en Asie jusqu'ici – dont un en Thaïlande et un autre en Indonésie. Le virus sévit essentiellement en Amérique latine, où on recense 1,5 million de personnes contaminées au Brésil et plus de 22 000 cas en Colombie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré, mardi 2 février, que le virus était une "urgence de santé publique à portée mondiale". Le Zika provoque des symptômes grippaux, mais est aussi soupçonné de provoquer des microcéphalies, des malformations congénitales de la boîte cranienne, chez les fœtus.