Pourquoi l'épidémie de grippe est-elle spéciale cette année ?

Particulièrement précoce et virulente cette année, l'épidémie de grippe touche tout le territoire. Fait assez rare, estime mardi sur franceinfo Claude Leicher, président du syndicat des médecins généralistes MG France.

Femme malade à Thionville (Moselle), le 7 février 2016.
Femme malade à Thionville (Moselle), le 7 février 2016. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La grippe saisonnière a dépassé le seuil épidémique. Elle touche les 13 régions de France métropolitaine. "C’est une épidémie qui est partie de façon virulente", explique Claude Leicher, président de MG France, le syndicat des médecins généralistes, mardi 27 décembre sur franceinfo. 

Il est "rare" que l’épidémie soit aussi étendue et touche tout le territoire, souligne le médecin. Cette épidémie "démarre beaucoup plus précocement que d’habitude. Habituellement, nous avons des épidémies qui se déroulent autour des vacances de février", constate-t-il. Cette contagion se propage sur le territoire "d’autant plus facilement que l’on est en période de vacances. Les gens se déplacent, (...) ils emmènent leur virus avec eux, il y a une propagation qui peut effectivement s’accélérer", explique Claude Leicher.

Plusieurs épidémies en cours

Selon le président de MG France, "on voit beaucoup de grippes chez les jeunes enfants et chez les jeunes adultes, [mais] beaucoup moins chez les personnes âgées. Elles sont beaucoup plus vaccinées que le reste de la population".

La période est difficile pour les plus fragiles. La gastro-entérite et le virus respiratoire syncytial, qui donne les bronchiolites aux nourrissons, touchent également la France.  

Nous avons cette coexistence de trois virus qui circulent et qui sont en plein développement

Claude Leicher
président de MG France

à franceinfo

Des gestes simples pour se prémunir

Parmi les conseils pour éviter de contracter le virus : aérer régulièrement son appartement ou sa maison, éviter de se serrer la main et se laver les mains pendant 30 secondes car "il faut le faire soigneusement, de manière attentive". Claude Leicher précise également que l'"on peut encore se faire vacciner".

Il ne faut pas non plus hésiter à consulter dès les premiers symptômes, "on peut commencer par traiter soi-même avec du paracétamol" si on est jeune et bien portant. Cependant, il ne faut pas "laisser traîner" la maladie, prévient le médecin. 

Pourquoi l'épidémie de grippe est-elle spéciale cette année ? Eléments de réponse avec Claude Leicher, Claude Leicher, président du syndicat des médecins généralistes MG France, sur franceinfo

00:00-00:00

audio
vidéo