La grippe s'invite pour les fêtes

L'épidémie de grippe est en avance cette année. Toutes les régions sont touchées, mais le nombre de malades est particulièrement élevé en Île-de-France et en Bretagne.

Cette vidéo n'est plus disponible
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des symptômes qui ne trompent pas : frissons, courbatures, irritations de la gorge, toux et nez qui coule. Pour ce patient, la grippe est bien là, avec des douleurs et de fortes fièvres. Cette grippe est comme toutes les autres grippes, elle n'est pas grave pour les personnes en bonne santé et dans la force de l'âge. "Quelqu'un qui a une maladie chronique importante qui le fragilise, s'il attrape une grippe, ça peut se surinfecter, ça peut donner des formes compliquées et il peut se retrouver à l'hôpital. C'est pour ça qu'on vaccine les gens", explique le docteur Agnès Giannotti, médecin généraliste.

Favoriser la vaccination

Depuis quinze jours, la progression des symptômes grippaux est très forte. Les zones les plus touchées sont la Bretagne et l'Île-de-France, puis le reste du territoire. Il n'est pas trop tard pour se faire vacciner. En particulier les enfants de plus de six mois porteurs d'une infection chronique ainsi que les personnes de plus de 65 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
La grippe pour la saison hivernale 2016 a déjà touché 750 000 personnes, le 24 février 2016.
La grippe pour la saison hivernale 2016 a déjà touché 750 000 personnes, le 24 février 2016. (GARO / PHANIE / AFP)