Don du sang : un risque de pénurie

L'une des conséquences de l'épidémie de grippe est que cela empêche de nombreuses personnes de faire un don du sang. La pénurie menace.

Voir la vidéo
France 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'établissement français du sang (EFS) tire la sirène d'alarme. Les donneurs sont donc sollicités pour venir combler des stocks qui s'amenuisent dangereusement, et cela partout en France. "On m'a contacté directement au téléphone pour prendre un rendez-vous" nous dit ainsi un jeune homme, venu faire un don. A Nantes (Loire-Atlantique), l'EFS a reçu 600 donneurs de moins que prévu, l'obligeant à démarcher les donneurs potentiels pour compenser cette baisse d'affluence.

La grippe empêche les dons

Une situation due en grande partie à l'épidémie de grippe qui touche la France actuellement et qui ne permet pas à certains volontaires de se rendre dans les centres de don, un délai minimum de deux semaines étant nécessaire après avoir été touché par la maladie avant de pouvoir faire un don dans les règles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une collecte de sang à Paris, le 6 juillet 2012.
Une collecte de sang à Paris, le 6 juillet 2012. (ANA AREVALO / AFP)