VIDEO. Grippe aviaire : Le Foll veut mettre en place un "vide sanitaire" dans le Sud-Ouest pour "couper la diffusion du virus"

Il s'agit de "mesures difficiles" mais "nécessaires", a estimé le ministre de l'Agriculture en déplacement à Bordeaux (Gironde).

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Pour endiguer l'épizootie de grippe aviaire qui touche huit départements du Sud-Ouest, les élevages d'oie et de canards de la zone vont devoir geler leur production pendant plusieurs mois. Il s'agit de "mesures difficiles"a déclaré Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, en déplacement en Gironde, vendredi 15 janvier.

Cette mesure de "vide sanitaire" est une première en France pour permettre l'éradication du virus. Ce virus "fait peser sur l'ensemble de la filière des risques extrêmement importants", non seulement sur les exportations, mais aussi, "un jour ou l'autre, sur le marché national", a affirmé Stéphane Le Foll devant la caméra de France 3.

Plus de 60 foyers recensés dans le Sud-Ouest

"J'ai arbitré moi-même le choix du vide sanitaire plutôt que l'abattage généralisé des canards. Ça doit se mettre en place ! Il y va du traitement de cette maladie, mais surtout de la capacité de l'ensemble de la filière de pouvoir repartir sur des bases saines, c'est-à-dire sans virus", a ajouté le ministre depuis la ville de Bordeaux.

Pas moins de 69 foyers de grippe aviaire hautement pathogène, mais non transmissible à l'homme, ont été découverts depuis fin novembre dans le Sud-Ouest, pour la première fois depuis 2007.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture à Paris, el 13 janvier 2016
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture à Paris, el 13 janvier 2016 (CITIZENSIDE / YANN KORBI / AFP)