Grippe aviaire : six semaines de vide sanitaire

Dans le Sud-Ouest de la France, un vide sanitaire de six semaines sera mis en place à partir du 17 avril pour mettre un terme à l'épidémie de grippe aviaire. Cela concerne les éleveurs d'oies et de canards de plus de 1 000 communes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tout est vide dans cette salle de gavage. Frédéric Labenelle en possède deux comme celle-ci pour 40 000 canards produits chaque année. Cet éleveur gersois a été l'un des premiers touchés par la grippe aviaire en décembre dernier. Depuis, il n'a rien pu produire et cela va continuer. Pour 1 134 communes du Sud-Ouest, le gouvernement vient d'imposer un vide sanitaire de six semaines.

Près de quatre millions de canards abattus

Une nouvelle mesure qui agace tout particulièrement ce représentant d'un syndicat agricole. Frédéric Labenelle gardait espoir, celui de reprendre son activité dans quelques jours, car le temps presse. "Aujourd'hui, je ne connais pas quelle entreprise pourrait tenir dix mois sans activité", souligne l'éleveur. Près de quatre millions de canards ont été abattus. À ce jour, cette crise a fait baisser d'un tiers la production nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation.
En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation. (MAXPPP)