Ebola : au moins 450 millions d'euros sont nécessaires pour enrayer l'épidémie

Cette nouvelle estimation du coordinateur des Nations unies pour la lutte contre le virus intervient alors que sa progression s'accélère en Afrique de l'Ouest.

Des proches de personnes contaminées par le virus Ebola attendent devant l'entrée d'une zone à haut risque de l'hôpital John-Fitzgerald-Kennedy de Monrovia (Liberia), le 3 septembre 2014.
Des proches de personnes contaminées par le virus Ebola attendent devant l'entrée d'une zone à haut risque de l'hôpital John-Fitzgerald-Kennedy de Monrovia (Liberia), le 3 septembre 2014. (DOMINIQUE FAGET / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour faire face à une épidémie de plus en plus mortelle, il faut davantage de moyens. Le coordinateur des Nations unies pour la lutte contre la fièvre Ebola a évalué, mercredi 3 septembre, à au moins 450 millions d'euros le coût du matériel nécessaire pour enrayer l'épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest.

Cette nouvelle estimation est supérieure à celle de 370 millions d'euros livrée, la semaine passée, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais la progression du virus s'est, depuis, accélérée. L'épidémie a fait plus de 1 900 morts sur 3 500 malades, selon le dernier bilan de l'organisation.

L'OMS évoque des problèmes de prise en charge, de prévention et de contrôle, ainsi que des mesures sanitaires inadaptées. L'organisation espère que la réponse internationale permettra de stopper la transmission du virus dans les six à neuf mois.