Maigrir en trompant son cerveau, une méthode efficace ?

Maigrir par la pensée, c'est la méthode mise au point par un scientifique français. Il l'a lui-même testée et a perdu 50 kilos.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Perdre 50 kilos, c'est le défi qu'a relevé Michel Desmurget, un chercheur en neurosciences de 50 ans. Le déclic, Michel Desmurget l'a eu il y a quatre ans. "Je suis rentré un soir, l'ascenseur était en panne, je suis arrivée en haut complètement en apnée sans pouvoir respirer, j'avais mal partout et je me suis dit qu'il fallait que je fasse quelque chose parce que je risquais à tout moment un accident majeur", explique le chercheur en neurosciences.
Il enchaîne alors les régimes, mais sans succès. Mais Michel Desmurget est chercheur en neurosciences. Son métier : étudier le fonctionnement du cerveau. Il s'est demandé si ce cerveau ne pouvait pas devenir un allié pour perdre du poids.

Astuces quotidiennes

Il passe en revue plus de 5 000 publications scientifiques, soit quatre ans de travail. Il transpose ensuite dans sa cuisine, le fruit de ses recherches. Parmi elles, cacher les tentations ou encore jouer sur la taille des assiettes en favorisant les plus petites. À table, il faut aussi éviter de se resservir, pour cela ne pas hésiter à ne pas laisser les plats sur la table. Grâce à toutes ses astuces au quotidien, Michel Desmurget a réussi à réduire de 40% son apport alimentaire, mais il y a aussi la marche : 45 minutes matin et soir depuis quatre ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
McDonald's conseille à ses employés de ne pas manger de fast-foods.
McDonald's conseille à ses employés de ne pas manger de fast-foods. (DEAN BELCHER / STONE SUB / GETTY IMAGES)