Le sport sur ordonnance voté par l'Assemblée

L'Assemblée a voté vendredi 10 avril un amendement autorisant les médecins à prescrire des activités physiques adaptées aux pathologies.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

À côté des médicaments pourrait bientôt figurer sur l'ordonnance du médecin une nouvelle prescription : des activités physiques. L'Assemblée nationale a voté cet amendement vendredi 10 avril.

Strasbourg expérimente depuis trois ans les séances de sport sur ordonnance pour les malades chroniques. Des études scientifiques soulignent les bienfaits de l'activité sportive dans certains cancers. Avec une réduction par exemple de 30 % de la mortalité chez les malades atteintes d'un cancer du sein.

D'autres villes vont tester

Gratuites la première année pour les patients, ces séances de sport sont financées par la ville et différents organismes de santé. Ils en mesurent les effets à long terme. "Là, on prévient le diabète et l'hypertension, mais on doit aussi prévenir l'infarctus, l'accident vasculaire, qui sont des complications de ces maladies et qui coûtent très cher à la société", explique le Dr Alexandre Feltz au micro de France 2.

Aujourd'hui, plus de 170 médecins généralistes prescrivent à Strasbourg le sport sur ordonnance. D'autres villes comme Blagnac ou Biarritz ont décidé de lui emboîter le pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelque 50 000 sportifs participeront au marathon de Paris, le 12 avril 2015.
Quelque 50 000 sportifs participeront au marathon de Paris, le 12 avril 2015. (JOSHUA HODGE PHOTOGRAPHY / E+ / GETTY IMAGES)