VIDEO. Neuf mille cas d'effets indésirables dus au Levothyrox ont été signalés, selon la ministre de la Santé

Invitée de RTL lundi 11 septembre, la ministre de la Santé a estimé que ces cas s'expliquent par la "difficulté à doser ce médicament", utilisé par trois millions de Français.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont au moins 9 000 à avoir subi des effets secondaires indésirables à cause du Levothyrox, médicament utilisé par les malades de la thyroïde. Au micro de RTL, lundi 11 septembre, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé ce décompte officiel recensé par les services de pharmacovigilance.

Trois millions de Français utilisent ce médicament. Vendredi, la ministre avait rencontré des représentants de l'Association française des malades de la thyroïde, après leur rassemblement devant l'Assemblée nationale.

Vertiges, fatigue, nausées...

Depuis le passage à une nouvelle formule du médicament, en mars 2017, des patients sont atteints d’effets secondaires indésirables : vertiges, fatigue, nausées… Pour la ministre, “il n’y a pas de fraude, il n’y a pas de complot, il n’y a pas d’erreur. Il y a eu un problème d’information des malades”. Les cas s’expliquent, selon elle, par une “difficulté à doser correctement le Levothyrox”.

>> Quatre questions sur le Levothyrox, le médicament dont la nouvelle formule inquiète les malades de la thyroïde

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait partagé une lettre à tous les médecins et pharmaciens, mais beaucoup de malades affirment ne pas avoir été informé du changement de formule du médicament. Une pétition en ligne pour le retrait de la nouvelle version a recueilli près de 250 000 signatures.

La ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, le 19 juillet 2017 à l\'Elysée.
La ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, le 19 juillet 2017 à l'Elysée. (MARTIN BUREAU / AFP)