Les fabricants de vaccins prennent des engagements contre la pénurie en France

La ministre de la Santé a reçu jeudi les représentants de l'industrie pharmaceutique pour évoquer la pénurie de vaccins en France. Notamment ceux contre la coqueluche ou contre la diphtérie, la polio et le tétanos.

(Le ministère de la Santé a pris des mesures pour interdire l'exportation de vaccins en cas de rupture © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Il est de plus en plus difficile voire impossible de trouver des vaccins contre la coqueluche ou contre la diphtérie, la polio et le tétanos. Depuis des mois la France, comme d'autres pays européens, est confontée à des ruptures d'approvisionnement de plusieurs vaccins.

Face à cette situation, Marisol Touraine a réuni jeudi après-midi les fabricants de vaccins et le syndicat de l'industrie pharmaceutique. "Il est insupportable et inacceptable que nos concitoyens ne puissent pas accéder à certains médicaments essentiels, dont des vaccins, en raison d'aléas de production industrielle ", a regretté la ministre de la Santé.

Interdiction d'exporter des vaccins en cas de rupture

Les industriels se sont donc engagés à limiter les problèmes de ruptures d'approvisionnement. Par exemple, en communiquant régulièrement, et en temps réel, l'état des stocks de vaccins. Ils ont également promis de continuer à investir en Europe pour réduire les délais de production et pour augmenter les capacités de production des vaccins. 

De son côté, le ministère a assuré avoir déployé des mesures, notamment l'interdiction d'exporter des vaccins en rupture ou en risque de rupture et de faciliter, si besoin, des importations. 

Harmonisation européenne

Les laboratoires ont également demandé à Marisol Touraine de faire pression au niveau de l'Europe pour que les différents pays de l'union européenne proposent le même calendrier vaccinal. Aujourd'hui, sur les 28 pays de l'union, 23 ont des calendriers vaccinaux différents.

Le 12 janvier dernier, Marisol Touraine avait présenté un plan pour relancer le recours aux vaccins en France.