Le 6 septembre 2012, un client règle des paquets de cigarettes dans un bureau de tabac, à Toulouse (Haute-Garonne).
Le 6 septembre 2012, un client règle des paquets de cigarettes dans un bureau de tabac, à Toulouse (Haute-Garonne). (PASCAL PAVANI / AFP)

SANTE - C'est confirmé. Dès le 1er octobre, les prix des paquets de cigarettes augmenteront bien de 40 centimes, a annoncé vendredi 14 septembre le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. La hausse sera donc supérieure à 6%, ce qui portera les paquets les moins chers à 6,10 euros l'unité et les plus chers à 6,60 euros.

Dans un communiqué, le ministre rappelle qu'il avait annoncé, en juin, une augmentation de 6%, "prolongeant les hausses régulières opérées en 2009, 2010 et 2011". Mais c'est la première année où ces 6% se traduisent, une fois arrondis, en 40 centimes par paquet, et non 30. Le 5 septembre, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait pour sa part dévoilé un plan anti-tabac. On y apprenait que la hausse devait être de 40 centimes.

C'est la plus forte revalorisation depuis 2003-2004. Durant cette période, plusieurs augmentations successives, décidées au nom de la politique de santé publique (le tabac est à l'origine de 66 000 morts par an en France), s'étaient traduites par un renchérissement du paquet d'environ 40%. Le ministère du Budget rappelle que "la hausse des prix est considérée par les spécialistes comme le moyen le plus efficace pour réduire la consommation de tabac, en particulier chez les jeunes"