La moitié de l'humanité sera myope d'ici à 2050

Une étude scientifique publiée dans la revue "Ophthalmology" assure que ce phénomène est lié à un mode de vie qui privilégie l'utilisation des outils numériques chez les enfants et moins de temps passé en extérieur.

La moitié de la population mondiale devrait investir dans une paire de lunettes pour corriger une myopie d'ici à 2050.
La moitié de la population mondiale devrait investir dans une paire de lunettes pour corriger une myopie d'ici à 2050. (ANNE-SOPHIE BOST / MAXPPP)

Mis à jour le , publié le

Un chiffre qui a de quoi rendre flou. La moitié de l'humanité, soit cinq milliards de personnes, devrait être myope en 2050. Parmi eux, 938 millions de personnes seront même atteintes d'une myopie sévère, proche de la cécité, d'après une étude de chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) et du Singapore Eye Research Institute (Singapour) parue dans la revue Ophthalmology (en anglais)

La myopie est un trouble fréquent de l'œil qui provoque une vision floue de loin. Si elle peut être corrigée avec des lunettes ou soignée grâce à une chirurgie au laser, elle augmente le risque de maladies oculaires comme la cataracte, le glaucome ou encore le décollement de rétine, rappelle Futura-Sciences

Trop de temps passé sur des écrans et pas assez à l'extérieur

Les chercheurs ont observé que les cas de myopies avaient notamment fortement augmenté en Asie du Sud-Est. Déjà en 2012, une étude parue dans The Lancet montrait que 80 à 90% des étudiants asiatiques étaient atteints de myopie en sortant de l'école.

Globalement, les chercheurs attribuent cette "épidémie" de myopies à un mode de vie qui privilégie l'utilisation des outils numériques (smartphones, tablettes, jeux vidéo et télévision) chez les enfants et moins de temps passé en extérieur. La prédisposition génétique est aussi à prendre en compte. Toutefois, elle n'explique pas à elle seule l'augmentation du nombre de cas observé depuis les années 2000.

Les systèmes de santé doivent donc se préparer, selon cette étude, à trouver des traitements et des moyens de prévenir les formes graves de myopie. Les chercheurs précisent ainsi qu'il faut agir dès maintenant pour dépister ce trouble de la vue chez les enfants.

L'Association nationale pour l'amélioration de la vue (ASNAV) propose des règles simples pour préserver sa vision : se tenir à au moins 50 cm d'un écran et toujours l'orienter vers le visage, instaurer des pauses toutes les vingt minutes et reposer ses yeux à la lumière naturelle.