Journée mondiale de lutte contre la douleur : 241 centres de prise en charge en France

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la douleur, quelles sont les solutions apportées aux malades ? La France a longtemps été critiquée pour sa mauvaise prise en charge. Laetitia Fouque est sur le plateau de France 2 pour détailler la progression du pays sur ce sujet.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

30 % des Français vivent avec une douleur chronique qui est présente depuis au moins six mois. Dans 20 % des cas, cette douleur est considérée comme invalidante. En France, la prise en charge a progressé, comme l'explique la journaliste Laetitia Fouque : "Depuis plus de 20 ans, les centres d'évaluation et de traitement de la douleur se multiplient. Alors qu'on en comptait une centaine dans les années 1990, il existe actuellement 241 centres".

Apprendre à vivre avec la douleur

L'intérêt de ces centres est de soulager avec des traitements qui peuvent aller du paracétamol, aux anti-inflammatoires, voire jusqu'à la morphine en cas de crise aigüe. Pour toutes les personnes qui ne peuvent pas être soulagées, on leur apprend à vivre avec la douleur. Rendez-vous avec un psychologue, hypnose, électro stimulation des nerfs ou encore la pratique d'un sport adapté. "C'est essentiel, car cette douleur est installée pour longtemps", poursuit la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pendant les attentats, le nombre d\'hospitalisation aurait augmenté de 75% par rapport aux mêmes jours de l\'année précédente au Centre d\'accueil de la douleur thoracique de Toulouse (Haute-Garonne). 
Pendant les attentats, le nombre d'hospitalisation aurait augmenté de 75% par rapport aux mêmes jours de l'année précédente au Centre d'accueil de la douleur thoracique de Toulouse (Haute-Garonne).  (ALICE S. / BSIP / AFP)