Insuffisance respiratoire : le CHU de Toulouse met au point une prothèse sur mesure, une première mondiale

Le service pneumologie de l'hôpital Larrey, à Toulouse, a créé une prothèse trachéo-bronchique sur mesure. Une première mondiale, annonce France Bleu Toulouse vendredi.

Le CHU Rangueil-Larrey, à Toulouse. 
Le CHU Rangueil-Larrey, à Toulouse.  (DDM-MICHEL LABONNE / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une prothèse trachéo-bronchique sur mesure a été créée par le service pneumologie de l'hôpital Larrey, à Toulouse, rapporte France Bleu Toulouse vendredi 24 février. Cette innovation, une première mondiale, représente un espoir pour certains insuffisants respiratoires pour lesquels la prothèse de série ne s'adapte pas.

La sténose, le rétrécissement des bronches ou de la trachée, justifie chaque année la pose de 60 à 80 prothèses à l'hôpital Larrey. Or, dans près de 20% des cas, les prothèses industrielles sont inadaptées à la morphologie du patient, pour qui les complications respiratoires peuvent s'avérer mortelles. "C'est aussi de la survie. Quand les bronches se bouchent on peut avoir une détresse respiratoire", explique le professeur Julien Mazières, à la tête des essais cliniques.

Commercialisation dans les prochaines années

Conçue en collaboration avec une start'up toulousaine, la prothèse est réalisée en silicone à partir d'un scanner du patient, d'où son adaptation parfaite à l'anatomie. Depuis le début des essais cliniques, quatre des dix patients concernés ont déjà été équipés et les retours sont positifs. Le premier essai a d'ailleurs fait l'objet d'une publication dans la plus prestigieuse revue internationale de pneumologie, l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

Les prothèses sur mesure devraient être commercialisées dans les prochaines années mais leur prix n'a pas encore été établi. Celui des prothèses de série est compris entre 200 et 1 000 euros.