CARTE. Hôpitaux : votre service d'urgences est-il menacé de disparition ?

Un rapport remis en juillet à Marisol Touraine recommande la disparition des services d'urgences "à faible activité", recevant moins de 10 000 visites par an. Ils sont 67 en France, selon un décompte du "Figaro".

La carte de 66 communes de France métropolitaine où un service d'urgence accueille moins de 10 000 patients par an, une activité jugée trop faible par un rapport remis au ministère de la Santé en juillet.
La carte de 66 communes de France métropolitaine où un service d'urgence accueille moins de 10 000 patients par an, une activité jugée trop faible par un rapport remis au ministère de la Santé en juillet. (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Soixante-sept services d'urgences seraient menacés de disparition en France, révèle Le Figaro, lundi 31 août. Un rapport, remis en juillet à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, préconise en effet la transformation en "centres de soins non programmés" des urgences dont l'activité est trop faible. L'auteur du rapport, le docteur Jean-Yves Grall, suggère le seuil de 10 000 passages par an, soit à peine plus d'un patient par heure. L'objectif : mieux répartir les effectifs de médecins urgentistes sur le territoire, en évitant "la présence inutile de médecins lors de périodes de faible activité ou sur des structures à faible activité globale". Selon Le Figaro, le ministère de la Santé "hésite encore sur les suites à donner au rapport".

Le quotidien a dressé la liste de ces services d'urgences qui accueillent moins de 10 000 patients chaque année, se basant sur les chiffres de la base de données Hospi Diag, datant de 2013. Plus d'un dixième des 650 services d'urgences français seraient concernés. 

Pour découvrir si les urgences les plus proches de chez vous sont menacées, tapez votre numéro de département, le nom de votre ville ou de votre établissement dans la case "rechercher" du tableau ci-dessous, ou consultez la carte des communes concernées.