VIDEO. Royaume-Uni : face à l'engorgement des urgences, les particuliers invités à proposer des chambres en location

Au Royaume-Uni, pour désengorger les hôpitaux, les particuliers sont appelés à mettre en location des chambres d'appoint pour les patients.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des couloirs d'hôpitaux encombrés par les brancards. Des patients qui attendent durant des dizaines d'heures. Pour remédier à la crise sanitaire sur le manque de lits, le NHS, la sécurité sociale britannique, imagine tous les scénarios. Dernier en date : loger des patients non pas à l'hôtel, mais chez des particuliers. Cette entreprise vient de monter ce site en partenariat avec le NHS. Une espèce d'Airbnb de la santé. Elle propose aux propriétaires de maisons situées non loin des hôpitaux d'accueillir un malade avant son traitement ou en convalescence, dans une chambre. Il faut juste lui garantir un accès à une salle de bain. Sa nourriture serait livrée par l'hôpital et le propriétaire dédommagé plus de 50 euros par nuit.

Vers une restriction d'accès aux urgences ?

Les Britanniques sont très partagés sur l'idée. Devant la polémique, le ministre de la Santé a suspendu le projet, mais déclaré ne pas l'écarter définitivement, voulant examiner toutes les initiatives. Sous financée, la sécurité sociale britannique réfléchit à d'autres solutions draconiennes. Elle songe notamment à interdire l'accès direct aux urgences, sauf détresse vitale manifeste. Si le projet est adopté, il faudrait d'abord obtenir l'autorisation de se rendre aux urgences par téléphone, auprès de son médecin généraliste ou d'un centre d'appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans l\'unité d\'endocrinologie d\'un hôpital de Savoie, le 9 juin 2017.
Dans l'unité d'endocrinologie d'un hôpital de Savoie, le 9 juin 2017. (AMELIE-BENOIST / AFP)