Les enfants en situation de handicap impactés par la baisse des contrats aidés…

La baisse des contrats aidés dans les écoles inquiète les parents d’enfants handicapés, parmi eux : Meryem Duval. Elle témoigne.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vers la fin des contrats aidés ? Derrière l’objectif annoncé du gouvernement, ce sont 20 000 contrats aidés qui vont disparaître des écoles pour la rentrée scolaire 2017 par rapport à l’an passé.

Les auxiliaires de vie qui accompagnent les enfants en situation de handicap à l’école sont pour la plupart des contrats aidés. Meryem Duval, mère de deux enfants handicapés s’inquiète : "Les enfants en situation de handicap, ils étaient déjà en grosse difficulté parce qu’il y avait un manque criant d’auxiliaire de vie scolaire ".

Un soutien essentiel

Dans des classes chargées, les auxiliaires de vie offrent un soutien et permettent à ces enfants en situation de handicap de pouvoir suivre une scolarité.

"Le gouvernement annonce la baisse des contrats aidés sans les remplacer par rien. On les prive de la seule béquille qui leur permettait quand même de continuer à l’école ".

Quelles conséquences ?

Si la loi 2005 instaurait " la scolarisation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap ", sur 1,3 million d’enfants handicapés en France, seuls 260 000 enfants sont scolarisés. Pour Meryem Duval, la baisse de ces contrats aidés impacte directement leur inclusion à l’école.

" Le droit à l’éducation c’est un droit fondamental. Parce que ces enfants-là ils vont grandir et s’ils ne sont pas inclus dans la société ils vont devenir un poids pour la société ".

Les enfants en situation de handicap impactés par la baisse des contrats aidés…
Les enfants en situation de handicap impactés par la baisse des contrats aidés… (Brut)