Jacques Testart : "Innover devient la priorité et c'est une stupidité totale"

Jacques Testart, père du premier bébé éprouvette né en 1982, publie aux éditions "La ville brûle" un livre intitulé "Les rêveries d'un chercheur solitaire". L'occasion de revenir avec lui sur l'évolution du monde de la recherche. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"J’ai commencé en 1964 de faire de la recherche, ce n’était pas comme aujourd'hui. Les chercheurs étaient des individus très solitaires, beaucoup moins efficaces, mais en même temps ils prenaient leur pied et leurs responsabilités. Aujourd’hui, lorsque vous regardez les publications scientifiques, il y a 10, 20, 50 voire davantage de chercheurs de laboratoires différents de plusieurs pays, ce qui diminue la responsabilité de chacun des acteurs", assure le père du premier bébé éprouvette.

Innovation versus précaution

Selon lui, "la responsabilité et la précaution ne sont plus l'élément le plus important, mais c'est le fait d’innover. Innover devient la priorité et c’est la stupidité totale. Avant, nous étions généralistes, ce qui nous amenait à réfléchir davantage et à mettre dans la nature ce qu'on était en train de faire. C'est moins le cas aujourd'hui".

Jacques Testart à l\'occasion de son nouveau livre 
Jacques Testart à l'occasion de son nouveau livre  (FRANCEINFO)