Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Les questions sur la Dépakine "gonflent" le directeur médical de Sanofi

Quand "Envoyé spécial" rencontre le directeur médical du laboratoire Sanofi pour lui poser quelques questions sur la Dépakine... et que celui-ci laisse son micro ouvert après l'entretien. Extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une silhouette de femme enceinte dans un triangle rouge pour signaler visuellement que "valproate (le principe actif du médicament) + grossesse = danger". Il aura fallu attendre presque cinquante ans... Bientôt, les boîtes de Dépakine porteront enfin ce pictogramme immédiatement déchiffrable. Extrait de "Dépakine : un silence coupable", une enquête diffusée dans "Envoyé spécial" le 16 mars 2016.

Depuis 2015, les notices signalent clairement les 40% de risques de troubles graves du développement intellectuel et moteur encourus par le fœtus. Une avancée pour les femmes françaises, mais qu'en est-il ailleurs ? Le médicament du laboratoire Sanofi est commercialisé dans plus de cent pays, sur tous les continents. En Irlande, Espagne, Algérie... pas de Marine Martin ni d'association Apesac, et aucun avertissement sur les boîtes.

Droit dans ses bottes... mais énervé

Quand ces avertissements vont-ils être ajoutés ? Le laboratoire Sanofi prévoit-il une provision pour indemniser de futures victimes ? Est-il aussi tranquille face aux procédures judiciaires que le proclame son Pdg ? Nathalie Sapena a rencontré le directeur des affaires médicales de Sanofi pour lui poser ces quelques questions. Celui-ci maîtrise (à peu près) son impatience, avant de filer, tout micro ouvert... Les internautes ont apprécié :

Extrait de "Dépakine : un silence coupable", une enquête diffusée dans "Envoyé spécial" le 16 mars 2016.

Bientôt un pictogramme \"danger\" sur les boîtes de Dépakine.
Bientôt un pictogramme "danger" sur les boîtes de Dépakine. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)