VIDEO. Accident thérapeutique à Rennes : le ministère de la Santé lance deux enquêtes

La ministre de la Santé Marisol Touraine a tenu une conférence de presse, vendredi, au CHU de Rennes.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

L'accident survenu lors d'un essai thérapeutique mené dans le laboratoire Biotrial de Rennes (Ille-et-Vilaine) est d'une "exceptionnelle gravité", a déclaré Marisol Touraine, la ministre de la Santé, lors d'une conférence de presse au CHU de Rennes.

Six hommes, âgés de 28 à 49 ans, sont hospitalisés au sein du centre hospitalier : "l'un d'entre eux est dans un état qualifié par les médecins de mort cérébrale", a expliqué la ministre. Les cinq autres personnes hospitalisées sont atteintes à des "degrés de gravité différents selon les cas, avec des manifestations neurologiques de même type", a-t-elle ajouté.

Les essais cliniques portaient sur une molécule du laboratoire portugais Bial visant à soigner les troubles de l'humeur, les troubles moteurs liés à des maladies neurodégénératives et les troubles de l'anxiété, a-t-elle dit. "Ce médicament ne contient pas de cannabis", a-t-elle répété, contredisant des informations préalables. Le ministère de la Santé a lancé deux enquêtes : l'une de l'Agence nationale de sécurité du médicament et une autre de l'Inspection générale des affaires sociales

Capture d'écran montrant Marisol Touraine face à la presse au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 15 janvier 2016
Capture d'écran montrant Marisol Touraine face à la presse au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 15 janvier 2016 (FRANCE 3)