VIDEO. Accident thérapeutique à Rennes : "On a pensé qu'il s'agissait d'un AVC", déclare le professeur Pierre-Gilles Edan

Le chef du service neurosciences du CHU de Rennes a fait le point sur la santé des victimes d'un "accident grave" lors d'un essai thérapeutique.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

L'accident survenu lors d'un essai thérapeutique dans un centre de recherche médicale à Rennes (Ille-et-Vilaine) est rarissime. Le professeur Pierre-Gilles Edan, chef du service neurosciences du CHU de Rennes, a fait le point sur la santé des six victimes de cet essai thérapeutique.

"Parmi ces six patients, un premier est arrivé dimanche [le 10 janvier] et son état a rapidement évolué. On a d'abord pensé à un accident vasculaire-cérébral. Ce patient est aujourd'hui dans un état de mort cérébrale", a-t-il raconté en conférence de presse, aux côtés de Marisol Touraine.

Il a aussi indiqué que trois autres victimes, parmi les six victimes hospitalisées, présentaient des lésions "nécrotiques et hémorragiques" qui font craindre un "handicap qui pourrait être irréversible".

 Pr Pierre-Gilles Edan, chef du service neurosciences du CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 15 janvier 2015
 Pr Pierre-Gilles Edan, chef du service neurosciences du CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 15 janvier 2015 (FRANCE 3)