Vietnam : à Hanoï, les autorités veulent interdire motos et mobylettes

Pour lutter contre la pollution, les autorités vietnamiennes ont annoncé mardi 4 juilet leur volonté d'interdire les mobylettes et motos d'ici à 2030 à Hanoï.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

À Hanoï, au Vietnam, les autorités veulent interdire les motos et les bicyclettes d'ici 2030, prenant exemple sur des villes comme Séoul ou Tokyo. La ville compte 5 millions de mobylettes et de motos, contre 500 000 voitures seulement pour une ville qui compte sept millions d'habitants.

"Je vais perdre mon travail"

Du côté de la population, les réactions sont contrastées : "Il y a beaucoup de pots d'échappement, ça sent l'essence. Tout le monde étouffe", témoigne un citadin. Pour cet autre Hanoïen, au contraire, cette mesure serait dramatique pour son avenir professionnel : "Je conduis une mobylette tous les jours pour gagner ma vie. Si les autorités interdisent les motos, ça va beaucoup m'affecter. Je vais perdre mon travail et je devrai trouver un autre emploi". Pour l'heure, les réseaux de transports en commun sont peu développés. Mais la municipalité promet de développer les transports publics. La construction d'un métro en 2018 est évoquée.

hanoi vietnam 
hanoi vietnam  (FRANCEINFO)