Environnement : la banquise surchauffe

En Arctique, la température est actuellement de 0°C, soit 20 fois la température normale en cette saison.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Jamais, depuis quarante ans que les relevés existent, la superficie de la banquise n'a été aussi faible en automne au pôle Nord. Un triste record amorcé cet été avec des glaces qui ont fondu en bien plus grande quantité que d'ordinaire. Responsables : les températures record de ces derniers mois, jusqu'à 20°C de plus que la normale à la mi-novembre. Très inquiets, les chercheurs s'attendent maintenant à voir la banquise disparaître quasi totalement en été avant la fin du siècle. "Si on prend les projections climatiques, vers 2040-2050, on ne voit plus beaucoup de glace dans les modèles", explique Marie-Noëlle Houssais, directeur adjointe du Laboratoire climatologie de l'Université Paris 6.

Un effet boule de neige

Le phénomène va accentuer à son tour le réchauffement de la planète puisque la glace permet entre autres, par la blancheur de sa surface, de renvoyer le rayonnement solaire dans l'atmosphère.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
La banquise du Fjord Kangia, à Sermermiut (Groenland), le 3 octobre 2015.
La banquise du Fjord Kangia, à Sermermiut (Groenland), le 3 octobre 2015. (TONY WALTHAM / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)