De nouvelles mesures pour protéger les abeilles et pollinisateurs

Le gouvernement a annoncé mardi 22 novembre une nouvelle série de mesures pour protéger les abeilles et autres pollinisateurs.

Une ruche d\'abeilles à la 41e édition du salon Apimondia, le 16 septembre 2009.
Une ruche d'abeilles à la 41e édition du salon Apimondia, le 16 septembre 2009. (PASCAL GUYOT / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal et la secrétaire d'Etat à la Biodiversité Barbara Pompili annoncent mardi 22 novembre, via un communiqué, prendre une nouvelle série de mesures pour protéger les abeilles et autres pollinisateurs. Il s'agit là d'un renforcement du plan "France Terre pollinisateurs."

10 000 euros pour les communes sans pesticides

Le gouvernement annonce notamment une aide de 10 000 euros pour les communes sans pesticides, afin de financer des actions favorables à la biodiversité, telles que "des ruchers, des hôtels à insectes, le semi de plantes qui leur sont favorables pour l'alimentation et la reproduction…".

Il veut également développer un "réseau national de stations de mesure pour surveiller l'amélioration de l'état de santé des populations d'abeilles et d'insectes pollinisateurs dans les espaces naturels, les territoires agricoles et les villes."

Lutter contre le frelon asiatique

Ségolène Royal appelle à développer la recherche contre le frelon asiatique, et souligne que son ministère finance les travaux du Muséum d'histoire naturelle et l'Institut national de recherche agronomique.

Le plan "France Terre pollinisateurs" a été lancé en mai 2015. Sa mise en application a abouti à l'interdiction de certains produits contenant des néonicotinoïdes d'ici septembre 2018, ou la fin de l'utilisation des pesticides par les communes dans les espaces verts et forêts.