Découvrez la fausse cigarette électronique au vrai goût de tabac

Un produit électronique chauffant du véritable tabac est commercialisée en France depuis mai 2017. Alors est-ce plus ou moins dangereux ?

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

On connaissait la e-cigarette utilisant un liquide, voici un autre appareil, utilisant cette fois du vrai tabac. Inséré dans un dispositif électronique puis chauffé entre 300 et 350°C, contre 800 à 900°C pour la cigarette ordinaire. Le tabac est mélangé à de la glycérine avant de se transformer en vapeur sous l'effet de la chaleur. Le fumeur inhale ainsi une vapeur de tabac.

"Tout le contraire de la e-cigarette"

Ce produit réduit en moyenne de 90 à 95% le niveau des composés nocifs et potentiellement nocifs, selon Philip Morris International. Ce stick, commercialisé en France depuis mai 2017, est déjà très critiqué. "C'est tout le contraire de la e-cigarette... Il crée des pics de nicotine en cinq minutes. C'est un produit addictif qui vous maintient dans l'addiction", explique Bernard Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital Pitié-Salpêtrière, à Paris.
De son côté, le fabriquant fait valoir que "les études cliniques menées sur IQOS indiquent clairement que les utilisateurs absorbent des quantités de nicotine très proches, sinon presque identiques, à celles absorbées par les fumeurs en consommant des cigarettes". 
Un homme a été gravement brûlé aux mains à Toulouse après l\'explosion de sa cigarette électronique, le 22 septembre 2016.
Un homme a été gravement brûlé aux mains à Toulouse après l'explosion de sa cigarette électronique, le 22 septembre 2016. (MAXPPP)