Trois raisons de se méfier de la cigarette électronique

Certaines e-cigarettes sont suspectées d'être néfastes pour la santé, selon une étude japonaise publiée jeudi 27 novembre.

Les vapeurs émanant des e-cigarettes contiennent notamment du formaldéhyde, un composé organique qui favorise les cancers, dans des taux très différents d\'une marque à l\'autre, selon une étude japonaise publiée jeudi 27 novembre 2014.
Les vapeurs émanant des e-cigarettes contiennent notamment du formaldéhyde, un composé organique qui favorise les cancers, dans des taux très différents d'une marque à l'autre, selon une étude japonaise publiée jeudi 27 novembre 2014. (BSIP / AFP)
avatar
Carole BélingardFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nouvelle alerte sur la cigarette électronique. Les vapeurs de certaines e-cigarettes seraient nocives, selon une étude japonaise, révélée jeudi 27 novembre. Ce n'est pas la première fois que le vapotage est pointé du doigt. Francetv info liste les trois raisons pour lesquelles il faut être prudent avec ces produits.

1Des vapeurs pas anodines

Les vapeurs émanant des e-cigarettes contiennent notamment du formaldéhyde, un composé organique qui favorise les cancers. C'est une des principales conclusions du rapport japonais rendu public jeudi. L'étude précise que la dangerosité du produit varie en fonction des différentes marques. En août, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé aux Etats d'en interdire la vente aux mineurs et l'usage dans les lieux publics.

"Les données existantes montrent que l’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine n’est pas simplement de la vapeur d'eau, comme le prétendent souvent les stratégies marketing", expliquait alors l’OMS. 

Néanmoins, une centaine d'études sur le sujet ont été publiées, note L'Express. Et certaines se contredisent. "Il n'y a pas de toxicité à court terme avérée, relève le tabacologue Gérard Mathern. Ce qu'on connaît, a contrario, c'est la toxicité très forte, à court et à long terme, du tabac", estime le tabacologue qui est aussi secrétaire général de la Société française de tabacologie.

2Des risques d'explosion de la batterie

La batterie des cigarettes électroniques peut également être dangereuse. Une habitante de Limoges âgée de 64 ans a été brûlée au 2e et 3e degré par l'explosion de cette pièce de sa e-cigarette, le 6 septembre. Elle regardait la télévision quand la batterie, qui était dans sa poche, a explosé. Le fabricant avait fait part de son étonnement.

Une explosion similaire avait eu lieu dans une maison, au Royaume-Uni, en août. Un homme était mort dans l'incendie qui avait suivi l'explosion. Dans ce cas, la victime n'utilisait pas le chargeur fourni avec la cigarette électronique.

3Les transmissions de virus... à votre ordinateur

Autre danger méconnu : un virus aurait été transmis à un ordinateur via le chargeur intégré d'une e-cigarette, relaie France info. Des informaticiens se sont retrouvés face à un mystère, se demandant comment et pourquoi l'ordinateur de leur collègue était la cible d'un logiciel malveillant. La réponse a été trouvée quand le salarié a indiqué qu'il fumait des cigarettes électroniques et qu'il les rechargeait directement sur son ordinateur via un port USB.

Les experts en sécurité interrogés n'ont pas été surpris par la nouvelle, relate Slate. La preuve a déjà été apportée qu'un logiciel malveillant pouvait être inscrit dans le "code de fonctionnement des clés USB. Celui-là même qui permet l'échange de fichiers entre la clé USB et un ordinateur", détaille le site.