Des particules de plastique retrouvées dans le miel vendu en France

Tous les échantillons testés par "60 millions de consommateurs" en contiennent, révèle le magazine. 

Un apiculteur collecte du miel sur le toit de Beaugrenelle à Paris, le 9 septembre 2014.
Un apiculteur collecte du miel sur le toit de Beaugrenelle à Paris, le 9 septembre 2014. (ERIC FEFERBERG / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

60 millions de consommateurs a passé au crible douze pots de miel, achetés en France mais contenant du miel de provenances diverses. Selon le magazine, mardi 30 septembre, tous contenaient des particules de plastique. 

Les analyses de l'association ont mis en évidence trois types de microplastiques présents dans le miel : "des fibres, qui pourraient être d’origine textile, des fragments, dont on peut supposer qu’il s’agit de produits de dégradation de plastiques plus volumineux, et des granules, qui pourraient provenir de cosmétiques ou de rejets industriels", écrit 60 millions de consommateurs. Jusqu'à 265 microrésidus par kilo pour les échantillons les plus pollués.

Selon des chercheurs allemands qui ont mené la même étude outre-Rhin, ces microplastiques que l'on retrouve dans l’eau de pluie, l’atmosphère et dans certaines fleurs seraient "collectés par les abeilles en même temps que le pollen, rapportés à la ruche, puis intégrés au miel". De son côté, le magazine ajoute une autre piste d'explication potentielle : la dégradation de plaques de polystyrène utilisées pour isoler les ruches. Au passage, il précise que ces mêmes microplastiques se retrouvent dans l'océan et dans la chair de certains poissons et nombreux fruits de mer.