VIDEO. Des chercheurs australiens redécouvrent "l’insecte le plus rare du monde" dans une folle expédition

Une équipe de scientifiques de l'"Australian Museum" a escaladé la pyramide de Ball, haute de 560 mètres au-dessus de l'océan, pour chercher de nouveaux spécimens de Dryococelus australis, l'un des insectes les plus rares du monde.

Voir la vidéo
logo
Barbara MartyfranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont relevé le défi pour la science. Un groupe de scientifiques australiens a décidé de gravir la redoutable pyramide de Ball, dans l'océan Pacifique, dans l'espoir d'y apercevoir "l'un des insectes les plus rares du monde". La mission que se sont donnée ces membres de l'Australian Museum est simple : ramener de nouveaux spécimens du Dryococelus australis, ce phasme très rare, malgré les 560 mètres de dénivelé à escalader.

L'insecte était considéré comme éteint par les scientifiques en 1986. Mais, au début des années 2000, il est de nouveau observé sur ce bout de terre éloigné de tout. Une découverte qui interroge la capacité de certains êtres vivants à survivre dans des écosystèmes difficiles. 

L'équipe de scientifiques s'est émerveillée d'avoir trouvé "Vanessa", une femelle phasme qu'ils ont capturée à leur arrivée. Une fois ramenée sur la terre ferme, elle aura pour tâche de diversifier le patrimoine génétique des quelques congénères qui résident dans des zoos australiens. Une étape essentielle pour la pérennisation de l'espèce. 

Un membre de l\'équipe de chercheurs de l\'\"Australian Museum\" regarde la pyramide de Bell à l\'aide d\'une paire de jumelles. 
Un membre de l'équipe de chercheurs de l'"Australian Museum" regarde la pyramide de Bell à l'aide d'une paire de jumelles.  (Tom Bannigan / Australian Museum)