Homo sapiens : notre espèce prend un coup de vieux

Notre ancêtre l'Homo sapiens ne serait pas âgé de 200 000, mais de 300 000 ans : c'est le résultat d'une étude scientifique menée sur des ossements découverts dans le nord-est du Maroc.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les crânes présentés hier, mercredi 7 juin, bouleversent bien des certitudes sur les origines de l'homme. Ces ossements remarquablement conservés sont ceux de cinq individus morts il y a plus de 300 000 ans. Tous ont été exhumés par hasard lors de fouilles au Maroc, sur le site de la Mine de Jebel Irhoud. Pour Jean-Jacques Hublin, chercheur français à l'origine de la découverte, aucun doute, ce sont bien des Homo sapiens. De lointains ancêtres dont les caractéristiques sont très proches des nôtres.

Un cerveau dont la taille est égale au nôtre

"Si nous rencontrions un Homo sapiens primitif aujourd'hui dans la rue, sa face ne nous étonnerait probablement pas trop, mais quand même... Ce serait un individu extrêmement robuste, impressionnant, avec des reliefs sus-orbitaires assez prononcés", confie le paléoanthropologue de l'institut Max Planck. Reconstitution à l'appui, le cerveau de ces Homo sapiens a presque la même taille que le nôtre. Si cette découverte est si importante, c'est que l'on pensait jusqu'à présent que cet homme, capable de concevoir des outils, était apparu il y a 200 000 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Homo sapiens seraient nés au Maroc il y a plus de 300 000 ans
Homo sapiens seraient nés au Maroc il y a plus de 300 000 ans (France 2)