VIDEO. Cancer : selon une étude, le hasard serait le principal facteur

Une étude publiée dans le magazine "Sciences" explique que le cancer serait dû à un manque de chance. Une équipe de France 3 revient sur ce résultat.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Selon une étude menée par le magazine "Sciences", le cancer serait dû à un manque de chance. Les comportements à risque ou les gênes sont souvent mis en cause, mais le hasard jouerait en fait un rôle essentiel.

Selon des chercheurs américains, le hasard serait le principal facteur responsable dans deux tiers des tumeurs étudiées. Notre environnement ou l'hérédité ne seraient impliqués que dans un tiers. Même si cette étude ne prend pas en compte des cancers très fréquents, comme ceux du sein ou de la prostate, elle aide à répondre à la question que pose de nombreux patients : "Pourquoi moi ?".

Déculpabiliser

Mais cette étude ne doit pas pour autant remettre en cause les messages de prévention. "Un tiers des cancers sont évitables. Ils sont liés à nos facteurs de risque comportementaux : tabac, alcool, nutrition et soleil, donc ces messages restent tout aussi vrais. Mais malheureusement oui, on peut mener une vie très seine et avoir un cancer", explique au micro de France 2, la professeure Agnès Buzyn.

Le JT
Les autres sujets du JT
L'étude à paraître vendredi 2 janvier 2015 ne prend toutefois pas en compte le cancer du sein, ni celui de la prostate, particulièrement fréquents.
L'étude à paraître vendredi 2 janvier 2015 ne prend toutefois pas en compte le cancer du sein, ni celui de la prostate, particulièrement fréquents. (ANDRZEJ WOJCICKI / SCIENCE PHOTO LIBRARY RF / GETTY)