Une enquête de l'OMS dénonce les pesticides

Une enquête faite par le Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS révèle que cinq pesticides, dont l'un des plus utilisés au monde, le Roundup, ont été classés comme cancérigènes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Depuis des décennies, les agriculteurs utilisent quotidiennement des insecticides ou des pesticides. Le Centre international de recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé a lancé une grande enquête. Le résultat est formel, cinq d'entre eux peuvent provoquer des cancers. Parmi eux, le glyphosate présent dans le Roundup. Jean-Marie Bony est un ancien salarié agricole. Cet agriculteur atteint d'un cancer du sang, et dont le lymphome a été reconnu comme maladie professionnelle, se félicite de cette découverte : "C'est un bien car si on avait su ça il y a vingt-cinq ans, peut-être qu'il y aurait moins de personnes atteintes."

Le groupe Monsanto mis en cause

Le groupe Monsanto, qui fabrique le Roundup, conteste les résultats de l'étude. Dans un communiqué, il explique que le classement du Centre international de recherche sur le cancer n'établit aucun lien direct entre le glyphosate et l'augmentation du nombre de cancers. Si les chercheurs ne se prononcent pas sur la conduite à tenir et laissent les États tirer les conclusions de l'enquête, ils persistent à penser qu'entre pesticides et cancer, le lien est clair.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fermier asperge de pesticides un champ le 24 juin 2014 à Vimy, près de Lens.
Un fermier asperge de pesticides un champ le 24 juin 2014 à Vimy, près de Lens. (DENIS CHARLET / AFP)