Leucémie : un nouveau traitement porteur d'espoir

Au Royaume-Uni, un bébé d'un an atteint d'une leucémie est sur la voie de la guérison. Il a bénéficié d'un traitement génétique, une première mondiale. Même ses médecins parlent de miracle. France 2 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La petite anglaise Layla Richards, un an à peine est une miraculée. À l'âge de trois mois, on lui diagnostique une leucémie très agressive. Chimiothérapie et greffe de moelle sont un échec. "Les médecins nous disaient qu'ils n'y avaient plus rien à faire. Ils allaient nous renvoyer à la maison avec des soins palliatifs et voilà, Layla n'aurait pas dû être avec nous aujourd'hui", explique Lisa, maman de la petite fille. 

Cellules génétiquement modifiées

L'équipe médicale propose finalement un traitement expérimental. Des cellules de défense sont prélevées chez un donneur puis génétiquement modifiées grâce à un laboratoire français afin qu'elles détruisent les cellules malades. Elles sont ensuite réinjectées à Layla. Une première mondiale sur un enfant qui a changé le cours de la maladie et redonner espoir à la famille. "C'est comme un rêve, c'est un beau rêve, on se pince pour y croire. On se réveille et elle est là. C'est génial", explique Ashleigh Richards, père de Layla.
Si les médecins reconnaissent des résultats encourageants dans la lutte contre la leucémie, ils préfèrent rester prudents. "Ces cellules ont remarquablement réagi avec son organisme, mais cela ne veut pas dire qu'il en sera de même pour les autres enfants que nous suivons. Pour chacun, il faudra refaire des tests pour voir si c'est adapté", explique le Professeur Paul Veys, directeur d'une unité de transplantation à Londres. Pour la petite Layla, il faudra attendre au moins un an pour voir si le traitement a bien fonctionné.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)