Le générique d'un traitement du cancer du sein mis en cause dans 5 décès

Il s'agit du docétaxel, version générique du Taxotère.

Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate. 
Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des "patientes atteintes d'un cancer du sein sont mortes brutalement après avoir reçu un générique" d'un traitement du cancer du sein, a affirmé Le Figaro, mercredi 15 février. L'’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a aussitôt confirmé, en partie, l'information, précisant que cinq patientes étaient mortes et non six comme l'écrit le quotidien.

"L’ANSM a été informée de la survenue de 6 cas d’entérocolites sur terrain neutropénique, dont 5 ayant conduit au décès, chez des patientes traitées par docétaxel [médicament générique du Taxotère]", écrit l'agence. "Tous ces cas concernaient des femmes, âgées de 46 à 73 ans", précise-t-elle.

Enquête "en cours de finalisation"

Elle note qu'une enquête, lancée est septembre 2016, est "en cours de finalisation" et qu'elle "sera présentée au Comité Technique de Pharmacovigilance du 28 mars 2017".

Le docétaxel n'est pas utilisé que dans le traitement du cancer du sein, note l'ANSM. Elle relève qu'"il est utilisé en tant qu'adjuvant dans le cancer du sein opérable ; cancer du sein localement avancé ou métastatique), cancer du poumon non à petites cellules, cancer de la prostate, cancer gastrique, cancer des voies aéro-digestives supérieures".