Cancer du sein : vers un scandale sanitaire ?

Un médicament générique est dans le collimateur des autorités sanitaires. Une enquête a été ouverte après le décès de cinq patientes atteintes d'un cancer du sein.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le docétaxel aurait fait cinq victimes en 2016. Ce traitement anticancéreux aurait provoqué une inflammation simultanée des muqueuses de l'intestin grêle et du côlon chez des patientes. Celles-ci, âgées entre 46 et 73 ans, étaient toutes soignées pour un cancer du sein. Selon l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), une enquête a été ouverte en septembre dernier sur les médicaments contenant cette molécule.

L'Ansm propose une alternative

Si l'agence ne recommande pas l'arrêt du docétaxel et des traitements contenant cette molécule, en l'absence d'éléments complémentaires, elle précise que le paclitaxel "peut constituer une alternative dans certaines situations". Actuellement en cours de finalisation, l'enquête sera présentée le 28 mars prochain au comité technique de pharmacovigilance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate. 
Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate.  (MAXPPP)